Time Is a Flat Circle

"Time is a flat circle" (True Detective)

 

Plus les années passent, plus les Emmys perdent de leur crédibilité. Aujourd’hui, je pense qu’il vaut mieux s’intéresser aux Critics’ Choice Television Awards qui nomment et récompensent des séries méritantes.

Plus les années passent, moins les Emmys se renouvellent. On préfère nommer chaque année les mêmes séries alors qu’elles ont perdu tout leur charme. Et à côté de ça, on préfère ignorer la qualité. On préfère aussi ignorer les petites chaînes, parce que oui les Emmys c’est hype. On est loin de voir cette « prestigieuse » cérémonie saluer des séries de BET Network ou The CW. Je ne veux pas dire par là que j’aurais préféré voir The Vampire Diaries dans la catégorie « Meilleur Drama » à la place de Breaking Bad, tout d’abord parce que je ne la regarde pas (et donc par conséquent, moi aussi j’ignore une partie du paysage télévisuel actuel), mais parce qu’on est dans le hype, une fois de plus. J’aime beaucoup Game of Thrones, mais pour autant, elle ne méritait pas ses 19 nominations. 19 ? Vous vous rendez compte ? A côté de ça, la première saison qui reste la meilleure (parce que oui, avec Game of Thrones, plus les saisons passent, plus la qualité se détériore – ce qui n’est pas le cas de The Good Wife, snobée), n’avait eu que 13 nominations. Je pourrais certes faire un éloge technique à Game of Thrones, mais certainement pas saluer l’écriture quand seulement deux épisodes sont très bons.

Cette année aux Emmys, c’est aussi l’année des records : «Comedy Central® Honored With A Record 21 Primetime Emmy® Nominations », « FX Networks’ 45 Emmy® Award Nominations Sets a Basic Cable Record for the Most Nominations in a Single Year », « STARZ Receives a Network Record of 11 Emmy® Award Nominations », « Lifetime Sets New Network Record With 17 Emmy® Award Nominations », « National Geographic Channel Honored With Record 18 Emmy Award Nominations », « IFC Scores Record Eight Emmy Award Nominations » ou encore « Record 11 Black Actors & Actresses Nominated Across All Categories ».
Et je dois avouer qu’intérieurement, ce dernier record m’énerve. Je repense à ce que disait Ellen Pompeo (Grey’s Anatomy) l’an dernier « I didn’t see any diversity in the Emmys at all. The Emmys felt so dated to me ». Et comme l’a récemment dit Darnell Hunt (professeur de African-American Studies à l’Université de Californie, LA) « In general, diversity has been woefully lacking in primetime ». A l’heure où j’écris cet article, il y a environ 318,366,000 habitants aux Etats-Unis. Parmi eux, il y a une majorité de femmes, 16% de la population est latino/hispanique, 13 % de la population est afro-américaine, 5% de la population est asiatique. Où est cette réalité ?

White Devil - AHS: Coven

 

Alors, voyons un peu la situation actuelle sur les networks (source : « Which is the whitest TV network of all ? – Michael Bertin, The Awl). ABC qui prône la diversité et la réalité de l’Amérique actuelle comme on peut le voir avec Grey’s Anatomy, probablement la seule série avec Scandal montrant la vraie face de l’Amérique, et qui nous proposera dès la rentrée des séries très diversifiées, comme l’a si bien dit Paul Lee (le boss) “This season we set out to develop passion projects from world-class storytellers and showcase the faces and voices of America”. Nous comptons donc 77% d’acteurs blancs sur ABC (72% en réalité), 9% d’acteurs latinos, 8% d’afro-américains et 4% d’asiatiques.
Sur FOX, 80% des acteurs sont blancs, contre 10% d’afro-américains, 5% de latinos et 1% d’asiatiques.
Sur NBC, on compte 72% d’acteurs blancs, 15% d’afro-américains, 4% de latinos et 6% d’asiatiques.
Et enfin, sur CBS, le bilan est loin d’être satisfaisant puisque 83% des acteurs sont blancs, 8% sont afro-américains, 4% sont asiatiques et seulement 1% de latinos. D’ailleurs, Tiffany Smith-Anoa’i (CBS Diversity), a récemment déclaré « When TV stops reflecting the world around us, it becomes obsolete », je pense qu’il serait peut-être temps d’appliquer ce propre conseil.

HBO

Et la diversité, si on ne la voit pas au niveau des acteurs, on ne la voit pas non plus au niveau des showrunners. La majorité des créateurs sont des hommes, blancs. Vous en voyez beaucoup des phénomènes féminins ? Moi non. Heureusement, Shonda Rhimes, Tina Fey, Mindy Kaling, Lena Dunham et Abbi Jacobson/Ilana Glazer sont là. Et malheureusement, je suis un peu idéaliste parce que parmi elles, beaucoup sont trop méconnues du grand public. Poussons la question plus loin, quels showrunners de couleur ont rencontré un vrai succès ? Shonda Rhimes, c’est tout – et c’est désolant. En plus de Shonda Rhimes, on peut aussi parler de Tyler Perry, très influent et populaire aux Etats-Unis. Malheureusement, je suis sûr que la majorité d’entre vous ne le connaisse pas. C’est celui qui a créé Meet The Browns (TBS), For Better Or Worse (TBS/OWN), The Haves and the Have Nots (OWN), Love Thy Neighbor (OWN) et prépare un nouveau soap pour OWN intitulé If Loving You Is Wrong.

The Mindy Project

ABC et FOX sont visiblement en train de faire changer les choses et j’en suis très content, parce que la diversité est nécessaire à la réussite d’une série dans mes critères. Et comme des études l’ont récemment montrées, « diversité » et « succès » ne font qu’un. Sur le sujet, je vous conseille de lire cet article de James Poniewozik pour le Time intitulé « In TV’s New Reality, Diversity Is Just Good Business » et aussi cet article de Nolan Feeney, où il revient sur le manque de diversité dans la saison 2013-14. Il y parle aussi de Orange is the New Black, Girls et Looking, souvent comparée à Girls qui a su corriger les erreurs commises par cette dernière en matière de diversité.

Ce que je souhaite c’est que l’on n’ait plus besoin de parler de record d’acteurs et d’actrices afro-américains nommés aux Emmys, que l’on n’ait plus besoin de parler de diversité, que l’on commence à se rendre compte qu’avoir une femme en personnage principal n’est pas une hype mais d’une représentation de 52% des Américains. Cette égalité ne devrait pas être un sujet de conversation. J’aimerais ne plus voir ces articles mettant des acteurs dans des boites. On est là pour honorer un humain, pas une femme, pas un homme, pas une femme de couleur ou un homme de couleur. Je veux voir un acteur ou une actrice récompensé/e pour son talent, non pas ses origines, sa couleur de peau, son sexe ou son orientation sexuelle.

What the Hell is diversity?

 

Je termine en citant Lisa Gregorian (Warner Bros) « Historically, shows that are targeted to that (younger) demographic are often times overlooked, what we are trying to say to Emmy voters is: don’t not consider these unique and innovative shows because the audience they are produced for is younger. We think it’s great quality TV, and good TV deserves to be recognized. » (2010).

 

Le but de cet article était avant tout de vous proposer ma sélection personnelle selon mes critères personnels pour les Emmys, mais vu le manque de diversité ethnique et de l’ignorance de nombreux networks, j’ai été obligé de m’égarer – en espérant ne pas vous avoir perdu en cours de route.

(Note : Je ne suis pas à jour partout, donc ne vous étonnez pas de l’absence de Louie, Mad Men, Orphan Black, Parks and Recreation ou encore Shameless)

Mes Emmys 2014

DRAMA SERIES

“The Americans” (FX)
“Breaking Bad” (AMC)

“The Good Wife” (CBS)
“Hannibal” (NBC)
“House of Cards” (Netflix)
“Rectify” (Sundance)

 

ACTOR IN A DRAMA

Bryan Cranston (“Breaking Bad”) 
Hugh Dancy (“Hannibal”)
Matthew Rhys (“The Americans”)
Michael Sheen (“Masters Of Sex”)
Kevin Spacey (“House of Cards”)
Aden Young (“Rectify”) 

 

ACTRESS IN A DRAMA

Lizzy Caplan (“Masters of Sex”)
Claire Danes (“Homeland”)
Vera Farmiga (“Bates Motel”)
Julianna Margulies (“The Good Wife”) 
Keri Russell (“The Americans”)
Robin Wright (“House of Cards”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A DRAMA SERIES

Josh Charles (“The Good Wife”)
Henry Czerny (“Revenge”)
Peter Dinklage (“Game of Thrones”)
Mads Mikkelsen (“Hannibal”)
Aaron Paul (“Breaking Bad”) 
Teddy Sears (“Masters of Sex”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Christine Baranski (“The Good Wife”)
Linda Gray (“Dallas 2012”)
Anna Gunn (“Breaking Bad”) 
Lena Headey (“Game of Thrones”)
Madeleine Stowe (“Revenge”)
Bellamy Young (“Scandal”) 

 

GUEST ACTOR IN A DRAMA SERIES

Nathan Lane (“The Good Wife”)
Dylan Baker (“The Good Wife”)
Michael Pitt (“Hannibal”)
Pedro Pascal (“Game of Thrones”)
Beau Bridges (“Masters of Sex”)
Joe Morton (“Scandal”)

 

GUEST ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Kate Burton (“Scandal”)
Allison Janney (“Masters of Sex”)
Lisa Kudrow (“Scandal”)
Kate Mara (“House of Cards”)
Margo Martindale (“The Americans”)
Carrie Preston (“The Good Wife”) 

 

COMEDY SERIES

“Broad City” (Comedy Central)
“Girls” (HBO)
“The Mindy Project” (FOX)
“The Neighbors” (ABC)
“Trophy Wife” (Netflix)
“Veep” (HBO)

 

ACTOR IN A COMEDY
Ricky Gervais (“Derek”)
Jonathan Groff (“Looking”)
Chris Messina (“The Mindy Project”)
Andy Samberg (“Brooklyn Nine-Nine”)
David Walton (“About a Boy”)
Elijah Wood (“Wilfred”)

 

ACTRESS IN A COMEDY

Lena Dunham (“Girls”)
Mindy Kaling (“The Mindy Project”)
Ilana Glazer (“Broad City”)
Julia Louis-Dreyfus (“Veep”)
Niecy Nash (“Getting On”)
Toks Olagundoye (“The Neighbors”) 

 

SUPPORTING ACTOR IN A COMEDY SERIES

Mathew Baynton (“The Wrong Mans”)
Andre Braugher (“Brooklyn Nine-Nine”)
Adam Driver (“Girls”)
Tony Hale (“Veep”)
Albert Tsai (“Trophy Wife”)
Adam Pally (“The Mindy Project”)

SUPPORTING ACTRESS IN A COMEDY SERIES

Anna Chlumsky (“Veep”)
Allison Janney (“Mom”)
Wendy McLendon-Covey (“The Goldbergs”)
Laurie Metcalf (“Getting On”)
Michaela Watkins (“Trophy Wife”)
Allison Williams (“Girls”) 

 

GUEST ACTOR IN A COMEDY SERIES

Josh Charles (“Inside Amy Schumer”)
Gary Cole (“Veep”)
Matt McGorry (“Orange is the New Black”)
Bob Newhart (“The Big Bang Theory”)
Pablo Schreiber (“Orange Is The New Black”)
Zach Woods. (“Veep”)

GUEST ACTRESS IN A COMEDY SERIES
Uzo Aduba (“Orange Is the New Black”)
Laverne Cox (“Orange Is the New Black”)
Mimi Kennedy (“Mom”)
Octavia Spencer (“Mom”)
June Squibb (“Getting On”)
June Squibb (“Girls”)

 

MINISERIES

“American Horror Story: Coven” (FX)
“Bonnie and Clyde” (A&E)
“Dancing on the Edge” (Starz)
“Fargo” (FX)
“In The Flesh” (BBC America)
“True Detective” (HBO)

 

TV MOVIE

“A Date Late and a Dollar Short” (Lifetime)
“Clear History” (HBO)
“Killing Kennedy” (National Geographic)
“Return To Zero” (Lifetime)
“The Normal Heart” (HBO) 
“The Trip to Bountiful” (Lifetime)

 

ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Chiwetel Ejiofor (“Dancing on the Edge”)
Larry David (“Clear History”)
Martin Freeman (“Fargo”)
Matthew McConaughey (“True Detective”)
Mark Ruffalo (“The Normal Heart”)
Billy Bob Thornton (“Fargo)”)

ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Minnie Driver (“Return to Zero”)
Jessica Lange (“American Horror Story: Coven”)
Sarah Paulson (“American Horror Story: Coven”)
Allison Tolman (“Fargo”)
Cicely Tyson (“The Trip to Bountiful”)
Hannah Ware (“Betrayal”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Matt Bomer (“The Normal Heart”)
Colin Hanks (“Fargo”) 
Alfred Molina (“Return To Zero”)
Jim Parsons (“The Normal Heart”)
Bob Odenkirk (“Fargo”)
Blair Underwood (“The Trip to Bountiful”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Kathy Baker (“Return To Zero”)
Angela Bassett (“American Horror Story: Coven”)
Kathy Bates (“American Horror Story: Coven”)
Frances Conroy (“American Horror Story: Coven”)
Anika Noni Rose (“A Day Late and a Dollar Short”)
Julia Roberts (“The Normal Heart”)

Advertisements

The CW

Image

Cet article est soumis à plusieurs mises à jour en fonction des nouvelles informations. Tous les synopsis proviennent du blog de Jean-Maxime Renault, journaliste, Des News en Séries.  Pour chaque série, un lien vous renverra sur son blog afin de lire sa review du script.

Et les séries renouvelées sont… Arrow, Beauty and the Beast, Hart of Dixie, Reign, Supernatural, The 100, The Originals, The Vampire Diaries.

Et les séries annulées sont… Nikita (série terminée), Star-Crossed, The Carrie Diaries, The Tomorrow People.

Maintenant place aux nouveautés !
Dramas : iZombie, Jane the Virgin, The Flash, The Messengers.

Grille - The CW

Intéressons nous de plus près à ces nouveautés !

iZOMBIE

iZombie

Après avoir marqué les esprits en créant la célèbre Veronica Mars, Rob Thomas revient sur The CW avec une adaptation d’un DC Comics suivant Olivia Moore, surnommée Liv, une étudiante transformée en zombie lors d’une soirée qui a très mal tourné, travaille en tant que médecin légiste afin de pouvoir profiter du festin que représentent pour elle les cervelles des défunts. A chaque bouchée, elle hérite des souvenirs de la personne. Cherchant désespérément un sens à sa vie, elle se rend compte qu’avec l’aide du détective Clive Babinaux, elle peut résoudre les affaires de meurtres et calmer ainsi les voix qui la tourmentent dans sa tête…

Casting: Rose McIver, Malcolm Goodwin, Robert Buckley, David Anders,Nora Dunn…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

JANE THE VIRGIN 

Jane the Virgin

La créatrice de Emily Owens, M.D., Jennie Snyder, frappe à nouveau sur The CW avec l’adaptation de la telenova vénézuélienne, Juana La Virgen. La série aborde la vie d’une jeune femme très pieuse, encore vierge, Jane, sur le point se fiancer, se retrouve accidentellement inséminée artificiellement après une suite d’événements improbables. Elle porte l’enfant d’un couple dont le mari, suite à un cancer des testicules, n’avait plus qu’un seul espoir d’être le père naturel de ses enfants. Jane se trouve alors face à un dilemme : devenir leur mère porteuse, garder l’enfant puis l’élever comme le sien ou avorter ?

Casting: Gina Rodriguez, Yael Grobglas, Jaime Camil, Brett Dier, Ryan Devlin, Andrea Navedo, Justin Baldoni…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer


THE FLASH 

The Flash

En 2011, Greg Berlanti et Andrew Kreisberg s’associaient déjà ensemble pour créer Arrow, cette fois-ci, il s’agit de son spin-off, déjà introduit dan la série mère. L’occasion sera donc ici de suivre les aventures de Barry Allen, devenu Flash : super-héros doté d’une vitesse extraordinaire…

Casting: Grant Gustin, Jesse L. Martin, Danielle Panabaker, Tom Cavanagh..

Aperçu

Extended Trailer

 

THE MESSENGERS

The Messengers

Dans son envie de changement, The CW a pris la bonne décision d’évoluer en commandant cette série signée Eoghan O’Donnell, produite par Basil Iwanyk et un pilote réalisé par Stephen Williams. Lorsqu’un objet mystérieux s’écrase sur Terre en plein désert, la déflagration libère une vague d’énergie solaire qui arrête un à un les coeurs de personnes apparemment déconnectées les unes des autres. Quelques minutes plus tard, elles se réveillent toutes, changées, et découvrent qu’elles ont désormais pour mission d’empêcher la future et inéluctable Apocalypse. Elles sont les messagers…

Casting: Jon Fletcher, Joel Courtney, Sofia Black D’Elia, Diogo Morgado, Craig Frank, Shantel VanSanten…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer