Time Is a Flat Circle

"Time is a flat circle" (True Detective)

 

Plus les années passent, plus les Emmys perdent de leur crédibilité. Aujourd’hui, je pense qu’il vaut mieux s’intéresser aux Critics’ Choice Television Awards qui nomment et récompensent des séries méritantes.

Plus les années passent, moins les Emmys se renouvellent. On préfère nommer chaque année les mêmes séries alors qu’elles ont perdu tout leur charme. Et à côté de ça, on préfère ignorer la qualité. On préfère aussi ignorer les petites chaînes, parce que oui les Emmys c’est hype. On est loin de voir cette « prestigieuse » cérémonie saluer des séries de BET Network ou The CW. Je ne veux pas dire par là que j’aurais préféré voir The Vampire Diaries dans la catégorie « Meilleur Drama » à la place de Breaking Bad, tout d’abord parce que je ne la regarde pas (et donc par conséquent, moi aussi j’ignore une partie du paysage télévisuel actuel), mais parce qu’on est dans le hype, une fois de plus. J’aime beaucoup Game of Thrones, mais pour autant, elle ne méritait pas ses 19 nominations. 19 ? Vous vous rendez compte ? A côté de ça, la première saison qui reste la meilleure (parce que oui, avec Game of Thrones, plus les saisons passent, plus la qualité se détériore – ce qui n’est pas le cas de The Good Wife, snobée), n’avait eu que 13 nominations. Je pourrais certes faire un éloge technique à Game of Thrones, mais certainement pas saluer l’écriture quand seulement deux épisodes sont très bons.

Cette année aux Emmys, c’est aussi l’année des records : «Comedy Central® Honored With A Record 21 Primetime Emmy® Nominations », « FX Networks’ 45 Emmy® Award Nominations Sets a Basic Cable Record for the Most Nominations in a Single Year », « STARZ Receives a Network Record of 11 Emmy® Award Nominations », « Lifetime Sets New Network Record With 17 Emmy® Award Nominations », « National Geographic Channel Honored With Record 18 Emmy Award Nominations », « IFC Scores Record Eight Emmy Award Nominations » ou encore « Record 11 Black Actors & Actresses Nominated Across All Categories ».
Et je dois avouer qu’intérieurement, ce dernier record m’énerve. Je repense à ce que disait Ellen Pompeo (Grey’s Anatomy) l’an dernier « I didn’t see any diversity in the Emmys at all. The Emmys felt so dated to me ». Et comme l’a récemment dit Darnell Hunt (professeur de African-American Studies à l’Université de Californie, LA) « In general, diversity has been woefully lacking in primetime ». A l’heure où j’écris cet article, il y a environ 318,366,000 habitants aux Etats-Unis. Parmi eux, il y a une majorité de femmes, 16% de la population est latino/hispanique, 13 % de la population est afro-américaine, 5% de la population est asiatique. Où est cette réalité ?

White Devil - AHS: Coven

 

Alors, voyons un peu la situation actuelle sur les networks (source : « Which is the whitest TV network of all ? – Michael Bertin, The Awl). ABC qui prône la diversité et la réalité de l’Amérique actuelle comme on peut le voir avec Grey’s Anatomy, probablement la seule série avec Scandal montrant la vraie face de l’Amérique, et qui nous proposera dès la rentrée des séries très diversifiées, comme l’a si bien dit Paul Lee (le boss) “This season we set out to develop passion projects from world-class storytellers and showcase the faces and voices of America”. Nous comptons donc 77% d’acteurs blancs sur ABC (72% en réalité), 9% d’acteurs latinos, 8% d’afro-américains et 4% d’asiatiques.
Sur FOX, 80% des acteurs sont blancs, contre 10% d’afro-américains, 5% de latinos et 1% d’asiatiques.
Sur NBC, on compte 72% d’acteurs blancs, 15% d’afro-américains, 4% de latinos et 6% d’asiatiques.
Et enfin, sur CBS, le bilan est loin d’être satisfaisant puisque 83% des acteurs sont blancs, 8% sont afro-américains, 4% sont asiatiques et seulement 1% de latinos. D’ailleurs, Tiffany Smith-Anoa’i (CBS Diversity), a récemment déclaré « When TV stops reflecting the world around us, it becomes obsolete », je pense qu’il serait peut-être temps d’appliquer ce propre conseil.

HBO

Et la diversité, si on ne la voit pas au niveau des acteurs, on ne la voit pas non plus au niveau des showrunners. La majorité des créateurs sont des hommes, blancs. Vous en voyez beaucoup des phénomènes féminins ? Moi non. Heureusement, Shonda Rhimes, Tina Fey, Mindy Kaling, Lena Dunham et Abbi Jacobson/Ilana Glazer sont là. Et malheureusement, je suis un peu idéaliste parce que parmi elles, beaucoup sont trop méconnues du grand public. Poussons la question plus loin, quels showrunners de couleur ont rencontré un vrai succès ? Shonda Rhimes, c’est tout – et c’est désolant. En plus de Shonda Rhimes, on peut aussi parler de Tyler Perry, très influent et populaire aux Etats-Unis. Malheureusement, je suis sûr que la majorité d’entre vous ne le connaisse pas. C’est celui qui a créé Meet The Browns (TBS), For Better Or Worse (TBS/OWN), The Haves and the Have Nots (OWN), Love Thy Neighbor (OWN) et prépare un nouveau soap pour OWN intitulé If Loving You Is Wrong.

The Mindy Project

ABC et FOX sont visiblement en train de faire changer les choses et j’en suis très content, parce que la diversité est nécessaire à la réussite d’une série dans mes critères. Et comme des études l’ont récemment montrées, « diversité » et « succès » ne font qu’un. Sur le sujet, je vous conseille de lire cet article de James Poniewozik pour le Time intitulé « In TV’s New Reality, Diversity Is Just Good Business » et aussi cet article de Nolan Feeney, où il revient sur le manque de diversité dans la saison 2013-14. Il y parle aussi de Orange is the New Black, Girls et Looking, souvent comparée à Girls qui a su corriger les erreurs commises par cette dernière en matière de diversité.

Ce que je souhaite c’est que l’on n’ait plus besoin de parler de record d’acteurs et d’actrices afro-américains nommés aux Emmys, que l’on n’ait plus besoin de parler de diversité, que l’on commence à se rendre compte qu’avoir une femme en personnage principal n’est pas une hype mais d’une représentation de 52% des Américains. Cette égalité ne devrait pas être un sujet de conversation. J’aimerais ne plus voir ces articles mettant des acteurs dans des boites. On est là pour honorer un humain, pas une femme, pas un homme, pas une femme de couleur ou un homme de couleur. Je veux voir un acteur ou une actrice récompensé/e pour son talent, non pas ses origines, sa couleur de peau, son sexe ou son orientation sexuelle.

What the Hell is diversity?

 

Je termine en citant Lisa Gregorian (Warner Bros) « Historically, shows that are targeted to that (younger) demographic are often times overlooked, what we are trying to say to Emmy voters is: don’t not consider these unique and innovative shows because the audience they are produced for is younger. We think it’s great quality TV, and good TV deserves to be recognized. » (2010).

 

Le but de cet article était avant tout de vous proposer ma sélection personnelle selon mes critères personnels pour les Emmys, mais vu le manque de diversité ethnique et de l’ignorance de nombreux networks, j’ai été obligé de m’égarer – en espérant ne pas vous avoir perdu en cours de route.

(Note : Je ne suis pas à jour partout, donc ne vous étonnez pas de l’absence de Louie, Mad Men, Orphan Black, Parks and Recreation ou encore Shameless)

Mes Emmys 2014

DRAMA SERIES

“The Americans” (FX)
“Breaking Bad” (AMC)

“The Good Wife” (CBS)
“Hannibal” (NBC)
“House of Cards” (Netflix)
“Rectify” (Sundance)

 

ACTOR IN A DRAMA

Bryan Cranston (“Breaking Bad”) 
Hugh Dancy (“Hannibal”)
Matthew Rhys (“The Americans”)
Michael Sheen (“Masters Of Sex”)
Kevin Spacey (“House of Cards”)
Aden Young (“Rectify”) 

 

ACTRESS IN A DRAMA

Lizzy Caplan (“Masters of Sex”)
Claire Danes (“Homeland”)
Vera Farmiga (“Bates Motel”)
Julianna Margulies (“The Good Wife”) 
Keri Russell (“The Americans”)
Robin Wright (“House of Cards”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A DRAMA SERIES

Josh Charles (“The Good Wife”)
Henry Czerny (“Revenge”)
Peter Dinklage (“Game of Thrones”)
Mads Mikkelsen (“Hannibal”)
Aaron Paul (“Breaking Bad”) 
Teddy Sears (“Masters of Sex”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Christine Baranski (“The Good Wife”)
Linda Gray (“Dallas 2012”)
Anna Gunn (“Breaking Bad”) 
Lena Headey (“Game of Thrones”)
Madeleine Stowe (“Revenge”)
Bellamy Young (“Scandal”) 

 

GUEST ACTOR IN A DRAMA SERIES

Nathan Lane (“The Good Wife”)
Dylan Baker (“The Good Wife”)
Michael Pitt (“Hannibal”)
Pedro Pascal (“Game of Thrones”)
Beau Bridges (“Masters of Sex”)
Joe Morton (“Scandal”)

 

GUEST ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Kate Burton (“Scandal”)
Allison Janney (“Masters of Sex”)
Lisa Kudrow (“Scandal”)
Kate Mara (“House of Cards”)
Margo Martindale (“The Americans”)
Carrie Preston (“The Good Wife”) 

 

COMEDY SERIES

“Broad City” (Comedy Central)
“Girls” (HBO)
“The Mindy Project” (FOX)
“The Neighbors” (ABC)
“Trophy Wife” (Netflix)
“Veep” (HBO)

 

ACTOR IN A COMEDY
Ricky Gervais (“Derek”)
Jonathan Groff (“Looking”)
Chris Messina (“The Mindy Project”)
Andy Samberg (“Brooklyn Nine-Nine”)
David Walton (“About a Boy”)
Elijah Wood (“Wilfred”)

 

ACTRESS IN A COMEDY

Lena Dunham (“Girls”)
Mindy Kaling (“The Mindy Project”)
Ilana Glazer (“Broad City”)
Julia Louis-Dreyfus (“Veep”)
Niecy Nash (“Getting On”)
Toks Olagundoye (“The Neighbors”) 

 

SUPPORTING ACTOR IN A COMEDY SERIES

Mathew Baynton (“The Wrong Mans”)
Andre Braugher (“Brooklyn Nine-Nine”)
Adam Driver (“Girls”)
Tony Hale (“Veep”)
Albert Tsai (“Trophy Wife”)
Adam Pally (“The Mindy Project”)

SUPPORTING ACTRESS IN A COMEDY SERIES

Anna Chlumsky (“Veep”)
Allison Janney (“Mom”)
Wendy McLendon-Covey (“The Goldbergs”)
Laurie Metcalf (“Getting On”)
Michaela Watkins (“Trophy Wife”)
Allison Williams (“Girls”) 

 

GUEST ACTOR IN A COMEDY SERIES

Josh Charles (“Inside Amy Schumer”)
Gary Cole (“Veep”)
Matt McGorry (“Orange is the New Black”)
Bob Newhart (“The Big Bang Theory”)
Pablo Schreiber (“Orange Is The New Black”)
Zach Woods. (“Veep”)

GUEST ACTRESS IN A COMEDY SERIES
Uzo Aduba (“Orange Is the New Black”)
Laverne Cox (“Orange Is the New Black”)
Mimi Kennedy (“Mom”)
Octavia Spencer (“Mom”)
June Squibb (“Getting On”)
June Squibb (“Girls”)

 

MINISERIES

“American Horror Story: Coven” (FX)
“Bonnie and Clyde” (A&E)
“Dancing on the Edge” (Starz)
“Fargo” (FX)
“In The Flesh” (BBC America)
“True Detective” (HBO)

 

TV MOVIE

“A Date Late and a Dollar Short” (Lifetime)
“Clear History” (HBO)
“Killing Kennedy” (National Geographic)
“Return To Zero” (Lifetime)
“The Normal Heart” (HBO) 
“The Trip to Bountiful” (Lifetime)

 

ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Chiwetel Ejiofor (“Dancing on the Edge”)
Larry David (“Clear History”)
Martin Freeman (“Fargo”)
Matthew McConaughey (“True Detective”)
Mark Ruffalo (“The Normal Heart”)
Billy Bob Thornton (“Fargo)”)

ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Minnie Driver (“Return to Zero”)
Jessica Lange (“American Horror Story: Coven”)
Sarah Paulson (“American Horror Story: Coven”)
Allison Tolman (“Fargo”)
Cicely Tyson (“The Trip to Bountiful”)
Hannah Ware (“Betrayal”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Matt Bomer (“The Normal Heart”)
Colin Hanks (“Fargo”) 
Alfred Molina (“Return To Zero”)
Jim Parsons (“The Normal Heart”)
Bob Odenkirk (“Fargo”)
Blair Underwood (“The Trip to Bountiful”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Kathy Baker (“Return To Zero”)
Angela Bassett (“American Horror Story: Coven”)
Kathy Bates (“American Horror Story: Coven”)
Frances Conroy (“American Horror Story: Coven”)
Anika Noni Rose (“A Day Late and a Dollar Short”)
Julia Roberts (“The Normal Heart”)

Advertisements

NBC

ImageTous les synopsis proviennent du blog de Jean-Maxime Renault, journaliste, Des News en Séries.  Pour chaque série, un lien vous renverra sur son blog afin de lire sa review du script.

 

Et les séries renouvelées sont… About a Boy, Chicago Fire, Chicago P.D., Grimm, Hannibal, Law & Order : SVU, Parks and Recreation (dernière saison), The Blacklist.

Et les séries annulées sont… Believe, Community, Crisis, Growing Up Fisher, Ironside, Revolution, Sean Saves the World, The Michael J. Fox Show, Welcome to the Family.

Maintenant place aux nouveautés !
Dramas : A.D. : After the Bible, Allegiance, Aquarius, Constantine, Emerald City, Heroes Reborn, Odyssey, Shades of Blue, State of Affairs, The Mysteries of Laura, The Slap (US).

Comédies : A to Z, Bad Judge, Mr. Robinson, Marry Me, Mission Control, One Big Happy, Unbreakable Kimmy Schmidt.

Grille

Intéressons nous de plus près à ces nouveautés !

 

A.D. : AFTER THE BIBLE (mi-saison)

A.D.

Cette minisérie est la suite de la série événement de History Channel, à savoir The Bible. Elle devrait être diffusée au Printemps 2015. Simon Block est à l’écriture.


ALLEGIANCE (mi-saison)

Allegiance

Basée sur la série israélienne The Gordin Cell, Allegiance, créée par George Nolfi nous Allegiance
raconte l’histoire d’Alex O’Connor, un officier de l’armée décoré devenu un agent de la CIA brillant, qui ignore que ses parents et sa sœur aînée sont des espions Russes pour le compte d’une cellule dormante qui vient juste d’être réactivée. Ils doivent désormais espionner leur propre fils alors qu’une attaque terroriste est sur le point de tuer des milliers d’américains…

Casting: Gavin Stenhouse, Hope Davis, Scott Cohen, Margarita Levieva, Kenneth Choi, Annie Ilonzeh, Morgan Spector…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

 

Trailer

 

AQUARIUS (mi-saison)

Aquarius

 

Ce period drama créé par John McNamara (Profit) se déroulant dans les 1960s suit un policier de Los Angeles avec une vie compliqué à la recherche d’un criminel dans une petite ville qui se révèle être Charles Manson

Casting: David Duchovny…

Trailer

 

 

CONSTANTINE

Constantine

Basée sur le DC Comic du même nom, cette série créée et produite par David Cerone et David S. Goyer suit les aventures de John Constantine, extralucide anticonformiste et torturé, à la poursuite des anges et des démons qui hantent les rues de New York. Accompagné de Liv Parson, une jeune femme dont il a bien connu le père et qui a hérité de son don pour voir les morts, il essaye de faire régner la paix là où le mal veut s’installer…

Casting: Matt Ryan, Lucy Griffiths, Harold Perrineau…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer
 

 

 

EMERALD CITY (mi-saison)

Emerald City

Cette minisérie en 10 épisodes de Matthew Arnold est une adaptation libre du Magicien d’Oz. Elle suit Dorothy Gale, 20 ans, propulsée bien malgré elle dans une guerre épique et sanglante pour prendre le contrôle du pays d’Oz.

Casting : En cours

 

 

HEROES REBORN 

Remake de 13 épisodes de la série Heroes, prévu pour 2015.

 

ODYSSEY (mi-saison)

Odyssey

Créée par Peter Horton, Adam Armus et Kay Foster, cette série suit l’histoire d’une femme soldat poursuivie par un groupe terroriste au beau milieu de l’Afrique, un ancien procureur devenu l’avocat désenchanté d’une grande compagnie qui baigne dans des affaires louches et un jeune activiste politique en pleine rébellion contre le sytème et ses propres origines, ainsi que leurs familles, sont victimes d’une conspiration militaire internationale sans précédent…

Casting : Anna Friel, Peter Facinelli, Treat Williams, Jake Robinson, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Nate Mooney…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

Odyssey

 

SHADES OF BLUE 

Créée par Adi Hasak, ce cop show suit la vie d’une inspectrice à la fois mère de famille qui est recrutée dans la brigade anti-corruption au FBI.

Casting: Jennifer Lopez…

 

 


STATE OF AFFAIRS

State of Affairs 2

Créée par Alexi Hawley et Joe Carnahan, State of Affairs marque le grand retour de Katherine Heigl dans la peau de Charleston Whitney Tucker, une agent de la CIA aux méthodes peu orthodoxes, a été recrutée directement par la Présidente des Etats-Unis pour devenir sa conseillère spéciale. Sa mission : prévenir les attaques sur le sol américain et cibler les menaces les plus critiques. De par sa position, elle est au centre du pouvoir. Une position qui créé des tensions au sein même de la Maison Blanche et qui allonge sa déjà longue liste d’ennemis…State of Affairs

Casting: Katherine Heigl, Adam Kaufman, Alfre Woodard, Sheila Vand, Leslie Odom Jr., Cliff Chamberlain…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

 

Trailer:

 

 

THE MYSTERIES OF LAURA

The Mysteries of Laura 2

Cette adaptation de la série espagnole du même nom de Jeff Rake suit Laura Diamond, détective d’exceptThe Mysteries of Laura - Season Pilotion à l’esprit délicieusement déroutant, n’est pas du genre à se laisser malmener, que ce soit par son co-équipier ou par les suspects de ses enquêtes. Toujours à 200 à l’heure, elle doit aussi faire face au chaos constant de sa vie personnelle : maman de jumeaux très turbulents, elle est en pleine instance de divorce et son futur ex-mari, un grand gamin, ne lui facilite jamais la tâche…

Casting: Laz Alonso, Debra Messing, Josh Lucas, Janina Gavankar… 

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

THE SLAP (US)

Cette adaptation de la minisérie australienne aborde les répercussions d’une claque donnée par un adulte à un enfant -qui n’est pas le sien- lors d’un barbecue entre amis. Chaque épisode suit le quotidien bouleversé de l’un des témoins de la scène. Jon Robin Baitz en est le showrunner.

Casting en cours

 

 

Du côté des comédies…

 

A TO Z

A to Z 2

Produite par Rashida Jones (Parks and Recreation) et Will McCormack, cette série créée par Ben Queen suit Andrew et Zelda qui vont sortir ensemble pendant huit mois, trois semaines, cinq jours et une heure. Ainsi, nous suivrons leur histoire de A à ZA to Z

Casting : Ben Feldman, Cristin Milioti, Leonora Crichlow, Christina Kirk, Henry Zebrowski…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

BAD JUDGE

Bad Judge

Créée par Chad Kultgen et Anne Heche et produite par Will Ferrell, cette comédie suit Rebecca Wright qui le soir et le week-end mène une vie de débauche, de post-adolescente pas du tout farouche, alors qu’elle a passé la quarantaine. Tous les hommes sont fous d’elle, mais sa peur panique de l’engagement l’empêche de faire autre chose que de jouer avec eux… avant de les jeter ! Elle aimerait bien se comporter enfin comme une adulte. Mais pas aujourd’hui, ni demain. En attendant, elle a un métier à exercer, malgré la gueule de bois et les coups de fil et SMS incessants de ses prétendants…

Casting : Kate Walsh, John Ducey, Mather Zickel, Tone Bell, Miguel Sandoval…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer


MARRY ME

Marry Me 2

Cette comédie créée par David Caspe, à l’origine de la très acclamée Happy Endings, suit la vie d’Annie et Jake, ensemble depuis sixMarry Me ans mais qui ne vivent toujours pas ensemble. Elle attend désespérément qu’il la demande en mariage. Le jour où il se lance enfin, rien ne se passe comme prévu. Et si ces ratés successifs étaient le signe qu’ils ne sont pas faits pour être en couple ? Le cap des 7 ans s’annonce difficile, mais ils sont prêts à mettre toute la bonne volonté du monde pour le passer, en commençant par se fiancer…

Casting : Casey Wilson, Ken Marino, Dan Bucatinsky, Tim Meadows…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

 

MISSION CONTROL (mi-saison)

Mission Control

Produite par Will Ferrell et créée ar David Hornsby, cette série se déroule en 1965 et suit Mary, une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui doit redoubler d’effort face à l’astronaute macho, Tom, qui lui sert de partenaire pour un futur voyage en direction de la Lune. Elle peut toutefois compter sur le soutien de ses fidèles acolytes, une bande de petits génies, inadaptés socialement mais attachants…

Casting : Krysten Ritter, Tommy Dewey, Michael Rosenbaum, Malcolm Barrett, Jonathan Slavin…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

MR ROBINSON (mi-saison)

Mr Robinson

Créée par Owen Ellickson et produite par Greg Daniels, cette comédie raconte l’histoire d’un musicien talentueux mais torturé doit se faire à sa nouvelle vie de professeur de musique dans une école primaire, entre ses collègues pas toujours bien intentionnés et les tentations que représentent les mamans célibataires…

Casting : Craig Robinson, Ben Koldyke, Amanda Lund, Jean Smart…

Trailer

 

 

ONE BIG HAPPY (mi-saison)

One Big Happy

Produite par Ellen DeGeneres et créée par Liz Feldman, cette comédie suit la vie de Lizzy, lesbienne et Luke, hétéro. Ils sont amis depuis l’enfance. Ils vivent dans le même appartement. Et ils ont décidé de faire un bébé ensemble. Tout aurait pu être très simple, oui mais voilà : les tentatives d’inséminations artificielles échouent les unes après les autres et Luke vient de trouver l’amour de sa vie, Prudence, une anglaise sur le point d’être déportée…

Casting : Nick Zano, Elisha Cuthbert, Brandon Smith…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

UNBREAKABLE KIMMY SCHMIDT

Unbreakable Kimmy Schmidt 2

L’incroyable Tina Fey marque son grand retour en créant cette série aux côtés de Robert Carlock. Kidnappée lorsqu’elle étaitUnbreakable Kimmy Schmidt adolescente, Kimmy a passé 15 ans au sein d’une secte, entourée de quatre autres filles de son âge, en pensant qu’elle était l’une des seules survivantes de l’Apocalypse. Le jour où elle est enfin libérée, c’est un tout nouveau monde qui s’ouvre à elle, rempli d’infinis possibilités. Devant ses yeux innocents et éblouis, New York lui semble gigantesque et c’est là qu’elle est bien décidée à refaire sa vie, même si elle n’a aucune idée de ce qu’elle veut en faire…

Casting : Ellie Kemper, Tituss Burgess, Sara Chase…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

UPFRONTS

On entre dans la période la plus excitante des sériephiles : les upfronts. En effet, alors que chaque série est en train de s’achever, les chaînes préparent les upfronts. Mais qu’est-ce que c’est ? Pour faire bref, il s’agit du moment pour les networks (et autres) de dévoiler au grand jour quelles seront les nouveautés de la saison prochaine en nous montrant une bande-annonce. Ainsi, on peut se faire une idée du contenu et en voyant la grille de la chaîne, on peut aussi se faire une idée sur le succès ou non que la série aura. Et pourtant, certains dirigeants, comme ce très cher Paul Lee, ne semble pas penser comme nous…

En plus de l’ébauche de cette nouvelle grille et des nouveautés, les networks en profitent aussi pour annoncer les renouvellements et annulations.  Nous ne sommes pas aussi à l’abris d’une surprise comme l’an dernier avec l’annonce du retour de 24 sur FOX.

Je vous propose donc comme chaque année de suivre les upfronts ici.

UPFRONTS 2014

 

 

PROGRAMME

Lundi 12 Mai 2014 : NBC / FOX

Mardi 13 Mai 2014 : ABC

Mercredi 14 Mai 2014 : CBS (TNT/TBS)

Jeudi 15 Mai 2014 : The CW