Time Is a Flat Circle

"Time is a flat circle" (True Detective)

 

Plus les années passent, plus les Emmys perdent de leur crédibilité. Aujourd’hui, je pense qu’il vaut mieux s’intéresser aux Critics’ Choice Television Awards qui nomment et récompensent des séries méritantes.

Plus les années passent, moins les Emmys se renouvellent. On préfère nommer chaque année les mêmes séries alors qu’elles ont perdu tout leur charme. Et à côté de ça, on préfère ignorer la qualité. On préfère aussi ignorer les petites chaînes, parce que oui les Emmys c’est hype. On est loin de voir cette « prestigieuse » cérémonie saluer des séries de BET Network ou The CW. Je ne veux pas dire par là que j’aurais préféré voir The Vampire Diaries dans la catégorie « Meilleur Drama » à la place de Breaking Bad, tout d’abord parce que je ne la regarde pas (et donc par conséquent, moi aussi j’ignore une partie du paysage télévisuel actuel), mais parce qu’on est dans le hype, une fois de plus. J’aime beaucoup Game of Thrones, mais pour autant, elle ne méritait pas ses 19 nominations. 19 ? Vous vous rendez compte ? A côté de ça, la première saison qui reste la meilleure (parce que oui, avec Game of Thrones, plus les saisons passent, plus la qualité se détériore – ce qui n’est pas le cas de The Good Wife, snobée), n’avait eu que 13 nominations. Je pourrais certes faire un éloge technique à Game of Thrones, mais certainement pas saluer l’écriture quand seulement deux épisodes sont très bons.

Cette année aux Emmys, c’est aussi l’année des records : «Comedy Central® Honored With A Record 21 Primetime Emmy® Nominations », « FX Networks’ 45 Emmy® Award Nominations Sets a Basic Cable Record for the Most Nominations in a Single Year », « STARZ Receives a Network Record of 11 Emmy® Award Nominations », « Lifetime Sets New Network Record With 17 Emmy® Award Nominations », « National Geographic Channel Honored With Record 18 Emmy Award Nominations », « IFC Scores Record Eight Emmy Award Nominations » ou encore « Record 11 Black Actors & Actresses Nominated Across All Categories ».
Et je dois avouer qu’intérieurement, ce dernier record m’énerve. Je repense à ce que disait Ellen Pompeo (Grey’s Anatomy) l’an dernier « I didn’t see any diversity in the Emmys at all. The Emmys felt so dated to me ». Et comme l’a récemment dit Darnell Hunt (professeur de African-American Studies à l’Université de Californie, LA) « In general, diversity has been woefully lacking in primetime ». A l’heure où j’écris cet article, il y a environ 318,366,000 habitants aux Etats-Unis. Parmi eux, il y a une majorité de femmes, 16% de la population est latino/hispanique, 13 % de la population est afro-américaine, 5% de la population est asiatique. Où est cette réalité ?

White Devil - AHS: Coven

 

Alors, voyons un peu la situation actuelle sur les networks (source : « Which is the whitest TV network of all ? – Michael Bertin, The Awl). ABC qui prône la diversité et la réalité de l’Amérique actuelle comme on peut le voir avec Grey’s Anatomy, probablement la seule série avec Scandal montrant la vraie face de l’Amérique, et qui nous proposera dès la rentrée des séries très diversifiées, comme l’a si bien dit Paul Lee (le boss) “This season we set out to develop passion projects from world-class storytellers and showcase the faces and voices of America”. Nous comptons donc 77% d’acteurs blancs sur ABC (72% en réalité), 9% d’acteurs latinos, 8% d’afro-américains et 4% d’asiatiques.
Sur FOX, 80% des acteurs sont blancs, contre 10% d’afro-américains, 5% de latinos et 1% d’asiatiques.
Sur NBC, on compte 72% d’acteurs blancs, 15% d’afro-américains, 4% de latinos et 6% d’asiatiques.
Et enfin, sur CBS, le bilan est loin d’être satisfaisant puisque 83% des acteurs sont blancs, 8% sont afro-américains, 4% sont asiatiques et seulement 1% de latinos. D’ailleurs, Tiffany Smith-Anoa’i (CBS Diversity), a récemment déclaré « When TV stops reflecting the world around us, it becomes obsolete », je pense qu’il serait peut-être temps d’appliquer ce propre conseil.

HBO

Et la diversité, si on ne la voit pas au niveau des acteurs, on ne la voit pas non plus au niveau des showrunners. La majorité des créateurs sont des hommes, blancs. Vous en voyez beaucoup des phénomènes féminins ? Moi non. Heureusement, Shonda Rhimes, Tina Fey, Mindy Kaling, Lena Dunham et Abbi Jacobson/Ilana Glazer sont là. Et malheureusement, je suis un peu idéaliste parce que parmi elles, beaucoup sont trop méconnues du grand public. Poussons la question plus loin, quels showrunners de couleur ont rencontré un vrai succès ? Shonda Rhimes, c’est tout – et c’est désolant. En plus de Shonda Rhimes, on peut aussi parler de Tyler Perry, très influent et populaire aux Etats-Unis. Malheureusement, je suis sûr que la majorité d’entre vous ne le connaisse pas. C’est celui qui a créé Meet The Browns (TBS), For Better Or Worse (TBS/OWN), The Haves and the Have Nots (OWN), Love Thy Neighbor (OWN) et prépare un nouveau soap pour OWN intitulé If Loving You Is Wrong.

The Mindy Project

ABC et FOX sont visiblement en train de faire changer les choses et j’en suis très content, parce que la diversité est nécessaire à la réussite d’une série dans mes critères. Et comme des études l’ont récemment montrées, « diversité » et « succès » ne font qu’un. Sur le sujet, je vous conseille de lire cet article de James Poniewozik pour le Time intitulé « In TV’s New Reality, Diversity Is Just Good Business » et aussi cet article de Nolan Feeney, où il revient sur le manque de diversité dans la saison 2013-14. Il y parle aussi de Orange is the New Black, Girls et Looking, souvent comparée à Girls qui a su corriger les erreurs commises par cette dernière en matière de diversité.

Ce que je souhaite c’est que l’on n’ait plus besoin de parler de record d’acteurs et d’actrices afro-américains nommés aux Emmys, que l’on n’ait plus besoin de parler de diversité, que l’on commence à se rendre compte qu’avoir une femme en personnage principal n’est pas une hype mais d’une représentation de 52% des Américains. Cette égalité ne devrait pas être un sujet de conversation. J’aimerais ne plus voir ces articles mettant des acteurs dans des boites. On est là pour honorer un humain, pas une femme, pas un homme, pas une femme de couleur ou un homme de couleur. Je veux voir un acteur ou une actrice récompensé/e pour son talent, non pas ses origines, sa couleur de peau, son sexe ou son orientation sexuelle.

What the Hell is diversity?

 

Je termine en citant Lisa Gregorian (Warner Bros) « Historically, shows that are targeted to that (younger) demographic are often times overlooked, what we are trying to say to Emmy voters is: don’t not consider these unique and innovative shows because the audience they are produced for is younger. We think it’s great quality TV, and good TV deserves to be recognized. » (2010).

 

Le but de cet article était avant tout de vous proposer ma sélection personnelle selon mes critères personnels pour les Emmys, mais vu le manque de diversité ethnique et de l’ignorance de nombreux networks, j’ai été obligé de m’égarer – en espérant ne pas vous avoir perdu en cours de route.

(Note : Je ne suis pas à jour partout, donc ne vous étonnez pas de l’absence de Louie, Mad Men, Orphan Black, Parks and Recreation ou encore Shameless)

Mes Emmys 2014

DRAMA SERIES

“The Americans” (FX)
“Breaking Bad” (AMC)

“The Good Wife” (CBS)
“Hannibal” (NBC)
“House of Cards” (Netflix)
“Rectify” (Sundance)

 

ACTOR IN A DRAMA

Bryan Cranston (“Breaking Bad”) 
Hugh Dancy (“Hannibal”)
Matthew Rhys (“The Americans”)
Michael Sheen (“Masters Of Sex”)
Kevin Spacey (“House of Cards”)
Aden Young (“Rectify”) 

 

ACTRESS IN A DRAMA

Lizzy Caplan (“Masters of Sex”)
Claire Danes (“Homeland”)
Vera Farmiga (“Bates Motel”)
Julianna Margulies (“The Good Wife”) 
Keri Russell (“The Americans”)
Robin Wright (“House of Cards”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A DRAMA SERIES

Josh Charles (“The Good Wife”)
Henry Czerny (“Revenge”)
Peter Dinklage (“Game of Thrones”)
Mads Mikkelsen (“Hannibal”)
Aaron Paul (“Breaking Bad”) 
Teddy Sears (“Masters of Sex”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Christine Baranski (“The Good Wife”)
Linda Gray (“Dallas 2012”)
Anna Gunn (“Breaking Bad”) 
Lena Headey (“Game of Thrones”)
Madeleine Stowe (“Revenge”)
Bellamy Young (“Scandal”) 

 

GUEST ACTOR IN A DRAMA SERIES

Nathan Lane (“The Good Wife”)
Dylan Baker (“The Good Wife”)
Michael Pitt (“Hannibal”)
Pedro Pascal (“Game of Thrones”)
Beau Bridges (“Masters of Sex”)
Joe Morton (“Scandal”)

 

GUEST ACTRESS IN A DRAMA SERIES

Kate Burton (“Scandal”)
Allison Janney (“Masters of Sex”)
Lisa Kudrow (“Scandal”)
Kate Mara (“House of Cards”)
Margo Martindale (“The Americans”)
Carrie Preston (“The Good Wife”) 

 

COMEDY SERIES

“Broad City” (Comedy Central)
“Girls” (HBO)
“The Mindy Project” (FOX)
“The Neighbors” (ABC)
“Trophy Wife” (Netflix)
“Veep” (HBO)

 

ACTOR IN A COMEDY
Ricky Gervais (“Derek”)
Jonathan Groff (“Looking”)
Chris Messina (“The Mindy Project”)
Andy Samberg (“Brooklyn Nine-Nine”)
David Walton (“About a Boy”)
Elijah Wood (“Wilfred”)

 

ACTRESS IN A COMEDY

Lena Dunham (“Girls”)
Mindy Kaling (“The Mindy Project”)
Ilana Glazer (“Broad City”)
Julia Louis-Dreyfus (“Veep”)
Niecy Nash (“Getting On”)
Toks Olagundoye (“The Neighbors”) 

 

SUPPORTING ACTOR IN A COMEDY SERIES

Mathew Baynton (“The Wrong Mans”)
Andre Braugher (“Brooklyn Nine-Nine”)
Adam Driver (“Girls”)
Tony Hale (“Veep”)
Albert Tsai (“Trophy Wife”)
Adam Pally (“The Mindy Project”)

SUPPORTING ACTRESS IN A COMEDY SERIES

Anna Chlumsky (“Veep”)
Allison Janney (“Mom”)
Wendy McLendon-Covey (“The Goldbergs”)
Laurie Metcalf (“Getting On”)
Michaela Watkins (“Trophy Wife”)
Allison Williams (“Girls”) 

 

GUEST ACTOR IN A COMEDY SERIES

Josh Charles (“Inside Amy Schumer”)
Gary Cole (“Veep”)
Matt McGorry (“Orange is the New Black”)
Bob Newhart (“The Big Bang Theory”)
Pablo Schreiber (“Orange Is The New Black”)
Zach Woods. (“Veep”)

GUEST ACTRESS IN A COMEDY SERIES
Uzo Aduba (“Orange Is the New Black”)
Laverne Cox (“Orange Is the New Black”)
Mimi Kennedy (“Mom”)
Octavia Spencer (“Mom”)
June Squibb (“Getting On”)
June Squibb (“Girls”)

 

MINISERIES

“American Horror Story: Coven” (FX)
“Bonnie and Clyde” (A&E)
“Dancing on the Edge” (Starz)
“Fargo” (FX)
“In The Flesh” (BBC America)
“True Detective” (HBO)

 

TV MOVIE

“A Date Late and a Dollar Short” (Lifetime)
“Clear History” (HBO)
“Killing Kennedy” (National Geographic)
“Return To Zero” (Lifetime)
“The Normal Heart” (HBO) 
“The Trip to Bountiful” (Lifetime)

 

ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Chiwetel Ejiofor (“Dancing on the Edge”)
Larry David (“Clear History”)
Martin Freeman (“Fargo”)
Matthew McConaughey (“True Detective”)
Mark Ruffalo (“The Normal Heart”)
Billy Bob Thornton (“Fargo)”)

ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Minnie Driver (“Return to Zero”)
Jessica Lange (“American Horror Story: Coven”)
Sarah Paulson (“American Horror Story: Coven”)
Allison Tolman (“Fargo”)
Cicely Tyson (“The Trip to Bountiful”)
Hannah Ware (“Betrayal”)

 

SUPPORTING ACTOR IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Matt Bomer (“The Normal Heart”)
Colin Hanks (“Fargo”) 
Alfred Molina (“Return To Zero”)
Jim Parsons (“The Normal Heart”)
Bob Odenkirk (“Fargo”)
Blair Underwood (“The Trip to Bountiful”)

 

SUPPORTING ACTRESS IN A MINISERIES OR A TV MOVIE

Kathy Baker (“Return To Zero”)
Angela Bassett (“American Horror Story: Coven”)
Kathy Bates (“American Horror Story: Coven”)
Frances Conroy (“American Horror Story: Coven”)
Anika Noni Rose (“A Day Late and a Dollar Short”)
Julia Roberts (“The Normal Heart”)

Advertisements

ABC

ABC

 

Tous les synopsis proviennent du blog de Jean-Maxime Renault, journaliste, Des News en Séries.  Pour chaque série, un lien vous renverra sur son blog afin de lire sa review du script.

Et les séries renouvelées sont… Agents of SHIELD, Castle, Grey’s Anatomy, Last Man Standing, Modern Family, Nashville, Once Upon a Time, Resurrection, Revenge, Scandal, The Goldbergs et The Middle.

Et les séries annulées sont… Back in the Game, Betrayal, Killer Women, Lucky 7, Mind Games, Mixology, Once Upon a Time in Wonderland, Suburgatory, Super Fun Night, The Assets, The Neighbors et Trophy Wife.

Maintenant place aux nouveautés !
Dramas : Agent Carter, American Crime, Forever, How To Get Away With Murder, Secrets and Lies, The Astronaut Wives Club, The Club, et The Whispers.

Comédies : Black-ish, Cristela, Galavant, Manhattan Love Story et Selfie.

Grille-ABC

 

 

Intéressons nous de plus près aux nouveautés !

 


AGENT CARTER

Agent Carter

Agent CarterAlors qu’Agents of SHIELD n’a pas été le succès espéré, ABC et Marvel remettent le couvert avec Agent Carter cette fois-ci, série dérivée de la franchise Captain America. Nous sommes en 1946, Peggy Carter est de retour aux Etats-Unis maintenant que la paix a été signé. Travaillant pour la secrète Strategic Scientific Reserve, elle doit gérer son travail de bureau, ses missions et sa vie d’américaine célibataire après avoir perdu l’homme de sa vie, Steve Rogers.

Casting: Hayley Atwell

Trailer

 

AMERICAN CRIME

American Crime

Oscarisé pour 12 Years a Slave, John Ridley débarque sur ABC dans un drama très sombre. La série porte s
ur l’étude d’un crime odieux, soupçonné d’être raciste, de l’enquête et du procès qui en découlent, aussi bien du point de vue des familles des victimes que de celui des accusés…

Casting: Felicity Huffman, Timothy Hutton, Richard Cabral, Benito Martinez, W. Earl Brown,Penelope Ann Miller, Johnny Ortiz…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 


FOREVER

Forever

ForeverCréée par Matthew Miller, plus connu pour son travail dans Chuck, cette série aux airs de New Amsterdam porte sur le Dr Henry Morgan, un médecin légiste discret mais brillant, qui étudie la mort pour une raison bien précise : il est immortel. Depuis deux siècles, il parcourt le monde et cherche un remède à sa condition qu’il considère comme une malédiction, aidé par un son meilleur ami, un vieux chauffeur de taxi roublard. Après un accident de métro au cours duquel il a (encore) perdu la vie, il fait la rencontre de la détective Jo Martinez, une veuve au caractère bien trempé avec qui il ne va pas tarder à faire équipe pour résoudre d’épineuses affaires criminelles…

Casting: Ioan Gruffudd, Judd Hirsch, Alana De La Garza, Joel David Moore, Barbara Eve Harris…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

HOW TO GET AWAY WITH MURDER

How To Get Away With Murder

Cette série créée par Peter Nowalk et produite par la superproductrice américaine Shonda Rhimes, qui n’a pas fini de faire parler d’elle, apparaît déjà comme l’un des dramas les plus attendus. Une nuit d’hiver, alors que la fête bat son plein sur le campus de la prestigieuse université de Philadelphie, à quelques kilomètres de là, dans les bois, quatre brillants étudiants en droit terrorisés s’apprêtent à brûler un cadavre. Leur vie en sera à jamais bouleversée… Quatre mois plus tôt, Michaela, Wes, Laurel, Patrick et une soixantaine de leurs camarades font la rencontre de leur charismatique et intransigeante professeure spécialisée en criminologie : Annalise DeWitt. Une poignée d’entre eux seulement aura la chance d’intégrer sa firme. Mais pour travailler à ses côtés, il faut être prêt à tout. Absolument tout…

Casting: Viola Davis, Charlie Weber, Tom Verica, Matt McGorry, Liza Weil, Billy Brown, Aja Naomi King, Karla Souza, Alfred Enoch, Jack Falahee…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

SECRETS & LIES (US)

Secrets and Lies

Remake de la série australienne du même nom, cette mini-série de 10 épisodes créée par Barbie Kilgman nous raconte l’histoire de Ben Garner, un père de famille ordinaire, qui au petit matin, en faisant son footing dans la forêt, tombe sur le corps mort d’un petit garçon qui n’est autre que le fils de sa voisine. La police le suspecte immédiatemment d’être le meurtrier, d’autant qu’une preuve l’accable, tandis que les médias s’en mêlent, le rendant coupable aux yeux des habitants de son quartier. Il n’a alors pas d’autre choix que d’enquêter lui-même afin de retrouver le vrai tueur et de prouver ainsi son innocence…

Casting: Ryan Phillippe, Juliette Lewis, Kadee Strickland, Clifton Collins Jr., Natalie Martinez…

Trailer

 

THE ASTRONAUT WIVES CLUB

Prévue comme une série estivale, cette série créée par Stephanie Savage et produite par Josh Schwartz devrait finalement arriver en mi-saison. Ce projet qui plaît beaucoup à ABC porte sur la véritable histoire des premiers astronautes dans les années 60 et le combat quotidien de leurs femmes et de leurs enfants, catapultés du jour au lendemain sous le feu des projecteurs…

Casting : JoAnna Garcia, Odette Annable, Dominique McElligott, Erin Cummings, Zoe Boyle, Azure Parsons, Desmond Harrington, Bret Harrison…

Trailer

 

THE CLUB

Développée par David O. Russell (Happiness Therapy, American Bluff), ce soap créé par Susannah Grant se déroule dans les coulisses d’un country-club privé…

Casting: Betsy Brandt, Boris Kodjoe, Chris Conroy…

Trailer

 

THE WHISPERS

Produite par Steven Spielberg et créée par Soo Hugh, cette série marque le retour d’ABC dans le genre scThe Whispersi-fi. Alors qu’un vaisseau spatial a été retrouvé au beau milieu du désert du Sahara, à des milliers de kilomètres de là, dans les environs de Washington D.C., plusieurs enfants semblent comme possédés par une force invisible qui les pousse à commettre des actes meurtriers sur leur entourage. Deux agents du FBI sont alors chargés de mener l’enquête, ignorant que la course contre une invasion extra-terrestre vient de commencer…

Casting: Lily Rabe, Milo Ventimiglia, Barry Sloane, Brianna Brown, Derek Webster…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

Et du côté des comédies…

 

BLACK-ISHBlack-ish

Produite par Laurence Fishburne et créée par Kenya Barris, cette comédie apportera un peu de diversité la saison prochaine. La série suit Dre Johnson, marié, quatre enfants, qui vient d’être promu dans son agence de publicité. Il devrait logiquement tout avoir pour être heureux mais il ne l’est pas à cause… de sa couleur de peau ! Afro-américain, il déplore que les valeurs de son identité culturelle se soient dileées peu à peu dans la société. Sa femme, très libérale, et son père, très vieux jeu, ont bien du mal à le comprendre, sans parler de ses enfants…

Casting: Anthony Anderson, Laurence Fishburne, Tracee Ellis Ross, Yara Shahidi…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

CRISTELA

Cristela

Créée par Cristela Alonzo et Kevin Hench, cette multicam semi-autobiographique suit les tribulations d’une jeune latino-américaine, Cristela, qui vit avec sa mère, sa soeur, le petit-ami de celle-ci et leurs deux enfants, tout en suivant des études de droit. Elle vient de décrocher un stage dans une firme réputée grâce à une bourse scolaire et découvre ainsi un tout nouvel univers..

Casting: Cristela Alonzo, Roxana Ortega, Carlos Ponce, Terri Hoyos, Andrew Leeds, Sarah Halford…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

FRESH OFF THE BOAT

Fresh Off The Boat

Cette série créée par Nahnatchka Khan, basée sur les mémoires de Eddie Huang suit le quotidien d’une famille chinoise issue de la première génération d’immigrants Taïwanais aux Etats-Unis dans les années 90, lorsqu’ils quittent le Chinatown de Washington D.C. pour Orlando en Floride. Tandis qu’Eddie, un ado dopé au hip-hop et à la culture américaine, tente de trouver sa place dans son collège où il est le seul asiatique, son père a bien du mal à attirer des clients dans son restaurant et sa mère à s’habituer à ses nouvelles voisines…

Casting: Constance Wu, Randall Park, Hudson Yang…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer


GALAVANT

Galavant

Alors que The Neighbors vient d’être annulée, Dan Fogelman a déjà retrouvé sa place chez ABC avec Galavant, Galavantune comédie tout à fait folle et coûteuse suivant le Prince Galavant, héros des contes de fées toujours prêt à défendre la veuve et l’orphelin. Il est en guerre avec l’affreux Roi Richard qui lui a volé l’amour de sa vie, la belle Madalena…

Casting: Joshua Sasse, Luke Youngblood, Karen David, Vinnie Jones, Timothy Omundson..

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

MANHATTAN LOVE STORY

Manhattan Love Story

Cette comédie romantique créée par Jeff Lowell suit Dana, qui vient d’arriver à Manhattan Love StoryNew York et Peter, qui quant à lui, y vit depuis toujours. Elle doit se faire à sa nouvelle vie, son nouveau job et ses nouveaux collègues, tandis que lui doit gérer son père et son frère, respectivement son patron et son collaborateur. Les deux trentenaires se croisent, se rencontrent, se découvrent, tombent amoureux, se détestent parfois, mais deviennent inséparables. Dans leurs têtes, ça boue dans tous les sens. Elle se pose trop de questions pendant que lui fait du mauvais esprit. Des milliers de pensées les traversent chaque jour et les accompagnent dans leur histoire qui ne fait que commencer…

Casting: Analeigh Tipton, Jake McDorman…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

 

 

Selfie#SELFIE

La créatrice de Suburgatory a elle aussi une nouvelle série pour ABC. Cette fois-ci Emily Kapnek nous raconte la vie d’Eliza, une jeune femme dans la vingtaine totalement obsédée par son image qui à la suite d’une rupture humiliante qui a été filmée et qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux evient la risée de ses collègues et de tout internet. Elle a tout à coup plus de “followers” qu’elle ne l’aurait jamais imaginé, mais toujours aucun véritable ami pour la réconforter. Néanmoins pleine de ressources, elle demande de l’aide à l’expert en marketing de sa boîte pour redorer son image et transformer cette soudaine popularité en quelque chose de positif. Mais l’opération s’annonce délicate : Eliza vit littéralement dans un monde parallèle…

Casting: Karen Gillan, John Cho, David Harewood, Tim Pepper, Natasha Henstridge…

Pour lire la critique de Jean-Maxime Renault, cliquez ici.

Trailer

UPFRONTS

On entre dans la période la plus excitante des sériephiles : les upfronts. En effet, alors que chaque série est en train de s’achever, les chaînes préparent les upfronts. Mais qu’est-ce que c’est ? Pour faire bref, il s’agit du moment pour les networks (et autres) de dévoiler au grand jour quelles seront les nouveautés de la saison prochaine en nous montrant une bande-annonce. Ainsi, on peut se faire une idée du contenu et en voyant la grille de la chaîne, on peut aussi se faire une idée sur le succès ou non que la série aura. Et pourtant, certains dirigeants, comme ce très cher Paul Lee, ne semble pas penser comme nous…

En plus de l’ébauche de cette nouvelle grille et des nouveautés, les networks en profitent aussi pour annoncer les renouvellements et annulations.  Nous ne sommes pas aussi à l’abris d’une surprise comme l’an dernier avec l’annonce du retour de 24 sur FOX.

Je vous propose donc comme chaque année de suivre les upfronts ici.

UPFRONTS 2014

 

 

PROGRAMME

Lundi 12 Mai 2014 : NBC / FOX

Mardi 13 Mai 2014 : ABC

Mercredi 14 Mai 2014 : CBS (TNT/TBS)

Jeudi 15 Mai 2014 : The CW